Aller au contenu principal

Wise Cities

Le projet Wise-Cities (projet Tremplin 2017 de l’I-SITE FUTURE) porte sur les interactions Eau-énergie-sol en milieu urbain. Il implique les laboratoires ESIEE-LIED, ENPC-LEESU, GERS-LEE, AME-LVMT, COSYS-IMSE. Les synergies se traduisent par différentes actions, qui sont marquées par une forte interdisciplinarité et sont en lien avec le Nexus Eau/Energie/Sol.


Le stage de Hugo Doux a été réalisé en relation avec le projet ADEME « Muse » ciblé sur la qualité des sols et avec le projet européen H2020 « Urbinat » sur le développement de « healthy corridors » dans des quartiers défavorisés. Les résultats ont donc un impact au-delà du projet WiseCities, et ont aussi contribué à la construction du projet de thèse soumis pour financement au programme européen ClearDoc.


On peut aussi considérer comme des retombées du projet Wise Cities :

  • le Projet BAFA (Bâtiment autonome, regard croisé France/Algérie) financé par le programme PHC Tassili 2021 en partenariat LEESU-ENPC/Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) de l’université Blida. Il s’agit d’une première collaboration des pays du monde méditerranéen.
  • le déroulement d’une thèse dans le projet sur les cours OASIS (Ville de Paris, Météo France, CAUE 75, Ligue pour l’enseignement, Labo interdisciplinaire de l’évaluation des politiques publiques de Sciences Po). Approche expérimentale multi-échelle et multidimensionnelle (thermique des matériaux, analyse microclimatiques du stress thermique des piétons, aide à la conception et décision et formation).
  • l’animation de l’atelier 3 (Gestion de l’eau) du projet partenarial E3S entre I-Site Future et EIFFAGE. Mise en place de démonstrateurs sur les aspects ilot de fraîcheur et gestion de l’eau et des nutriments. Ce projet a débouché sur une thèse portant sur l’étude du comportement thermique des revêtements routiers.
  • des sollicitations de plusieurs chercheurs du consortium par la Société Forestière (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations) pour participer à l’élaboration d’une méthodologie bas carbone portant sur les arbres en ville et leurs co-bénéfices ; ou par le cluster EMS pour la réalisation d’une étude sur la ZAC « Chemin des carrières » située à Orly et la participation à différentes journées thématiques.